Aller au contenu principal

Pilules, poudres et pâtes… dans 125 ans ?

Des vitamines accessibles depuis un distributeur dans la salle de bains ? Des protéines acheminées par taxi aérien dans le centre de remise en forme ? Des médicaments individuels ? À l’avenir, bien plus encore qu’aujourd’hui, l’objectif sera de rester en bonne santé plutôt que d’avoir à se soigner une fois malade. La solution pour rester en bonne santé : les vitamines. Cette entreprise en connaît d’ailleurs un rayon dans ce domaine : DSM. L’un des plus grands fabricants de vitamines au monde. Nous avons visité l’un de ses sites en Suisse, ce qui nous a permis d’anticiper un peu l’avenir. Le deuxième reportage réalisé à l’occasion des « 125 ans de Carbagas ».

Un petit aperçu du futur...

Le secteur pharmaceutique aussi travaille à la mise au point de solutions d’avenir. Des médicaments capables de sauver la vie, notamment. Des médicaments qui permettent de supporter un peu plus facilement la maladie. De toutes nouvelles formules cosmétiques. Ou encore des compléments alimentaires. Un marché énorme. Un marché mondial.

Des tendances que nous pouvons d’ores et déjà observer :

  • Nouveaux médicaments : les médicaments en vente libre remplacent les médicaments prescrits sur ordonnance. Le marché de ce que l’on appelle les médicaments en vente libre explose.
  • Nouvelles possibilités de diagnostic : les diagnostics en ligne plutôt que chez le médecin gagnent du terrain. Des consultations 24 heures sur 24. Sans salle d’attente ni journaux.
  • Nouveaux modes de distribution : nous commandons aujourd’hui de plus en plus en ligne. Et nos médicaments seront bientôt livrés au moyen d’un drone ou d’un taxi aérien.
  • Nouveaux emballages : la mondialisation du commerce exige également des emballages appropriés aux médicaments sensibles, quelles que soient les conditions climatiques
  • Nouvelles priorités en termes de production : déplacement des lieux de production jusqu’à présent classiques comme la Suisse dans des pays comme l’Europe de l’Est ou l’Asie
  • Nouvelles compétences clés : cap sur la recherche et le développement sur des sites européens
  • Emballages intelligents : solutions intelligentes permettant aux patients de ne pas oublier leur traitement régulier
  • Cosmétiques permettant d’améliorer le bien-être et l’apparence : un énorme potentiel de croissance pour les solutions anti-rides et les produits de lutte contre les troubles érectiles
  • Augmentation de la consommation sur ce que l’on appelle le 2e marché de santé : remise en forme, sport, alimentation, cosmétique...

La vie en rose

L’industrie pharmaceutique européenne se porte bien, tant aujourd’hui que dans les années à venir. C’est ce qu’indique une étude réalisée par Evaluate en 2017.

3,2 % :

tel est le taux de croissance annuel prévu pour 2022.

Des vitamines touche-à-tout : Santé, système immunitaire, bien-être

Petit rappel : le terme vita en latin signifie vie. Ce n’est donc pas surprenant que les vitamines soient si importantes. Or, notre corps ne peut pas fabriquer lui-même la majorité des vitamines. Nous devons donc les lui fournir à partir de sources externes. En optant pour une alimentation saine et fraîche. Ou des produits directement issus du laboratoire.

Actuellement, aucune étude approfondie ne porte sur la façon précise dont les vitamines effectuent leurs missions lors du processus métabolique. Mais nous savons que... Les vitamines contrôlent les processus métaboliques, elles contribuent à la transformation des nutriments, elles permettent de faire le plein d’énergie et elles participent au développement des cellules, des globules et des hormones.

 

DSM : vitamines et compagnie.

DSM compte parmi les plus grands fabricants de vitamines au monde. Par ailleurs, la société ne cesse de développer ses activités d’aliments pour animaux et de compléments alimentaires.

Nous avons visité l’unité Nutritional Products dont le siège social se trouve à Kaiseraugst près de Bâle.

Notre première question pour Benjamin Ernst, Global Strategic Buyer Energies & Utilities auprès de DSM :

Pourriez-vous nous présenter brièvement votre entreprise ? Que fait précisément DSM ?

L’envolée de la vitamine A

En 2003, DSM a acquis les activités de production de vitamines de la société Hoffmann La Roche et les exploite désormais sous le nom de DSM Nutritional Products (DNP) à partir de plusieurs sites en Europe, aux États-Unis et en Asie. En Suisse, il s’agit des sites de Kaiseraugst (siège social et recherche), ainsi que de Sisseln, de Lalden et d’Aesch (sites de production).

Sans les molécules de Carbagas, la fabrication de compléments alimentaires n’est tout simplement pas envisageable.

Il y a 24 ans, Roche et Carbagas avaient déjà signé un premier contrat portant sur l’approvisionnement de l’usine de Sisseln en gaz techniques de type acétylène, oxygène et azote.

« À l’époque, l’idée principale était la suivante : Carbagas fabrique les gaz nécessaires selon les degrés de pureté et les quantités souhaitées. À partir de technologies à la fois rentables et respectueuses de l’environnement. En toute sécurité et sans aucune interruption. Et construit pour cela un nouveau site à Münchwilen. À 1 kilomètre seulement du client », explique Kurt Waeber, directeur des ventes auprès de Carbagas pour le domaine Food & Pharma.

En décembre 1983, Roche a ainsi été le tout premier gros consommateur régional à être alimenté à distance en acétylène, oxygène et azote. Plus tard, le site a également commencé à prendre en charge le conditionnement de bouteilles d’acétylène.

En 2008, un quatrième pipeline a été mis en service pour la première fois pour la production à distance de vitamine E entre Münchwilen et l’usine de Sisseln. DSM était et est encore aujourd’hui connecté au réseau d’approvisionnement en hydrogène à grande échelle.

En 2017, DNP a repris la société Pentapharm, ce qui lui a permis d’avoir accès à de nouveaux marchés auprès de clients hospitaliers.

Au plus près du client et des activités

Münchwilen et son installation de production d’azote ont servi à Carbagas de base de départ pour l’approvisionnement de nombreux autres clients à distance comme Novartis, Syngenta et BASF. Le secteur pharmaceutique et chimique, aujourd’hui en plein essor, a besoin de ces héros invisibles pour une grande variété de processus. Sur de courtes distances. Sans gros efforts en termes de transport. Par pipeline pour les grosses quantités. En citerne et en bouteille pour les moindres besoins.

Baromètre des tendances : DSM

Retour à Benjamin Ernst, membre du service achats de DSM, à qui nous avons posé quelques questions :

Quelles tendances observez-vous pour les vitamines et les autres compléments alimentaires sur le marché ? Comment la société DSM a-t-elle décidé d’accompagner ces tendances ?

Alimentation et santé : évolutions actuelles et futures pour DSM

Aliments et santé animale

DSM produit des éléments de base pour l’alimentation des volailles, des porcs, des poissons, des petits ruminants et des animaux domestiques. Et profite dans ce contexte de la croissance des marchés mondiaux, notamment dans les domaines de l’alimentation et de la santé animale.

Les facteurs clés : des propriétaires d’animaux domestiques et des producteurs de produits pour animaux exigeants

Aliments et santé humaine

Conception de solutions nutritionnelles pour la nourriture et les boissons, ainsi que compléments alimentaires avec une priorité pour les vitamines, les acides gras et les arômes. Les produits de la société DSM ont un impact positif sur les maladies cardio-vasculaires ou oculaires, ainsi que sur la flore intestinale.

Les facteurs clés : l’alimentation et la santé.

Produits de soin du corps

Des composants et des solutions innovantes pour les produits de beauté les plus vendus au monde : peptides, produits biologiques naturels, filtres UV, polymères dans les produits de soin capillaire et vitamines (encore !).

Le facteur clé : le secteur de la beauté

Pour les exigences présentant un gros potentiel pour l’avenir

  • Santé et bien-être comptant parmi les tendances les plus importantes.
  • Augmentation de la population mondiale.
  • Sensibilisation accrue des consommateurs aux propriétés cosmétiques protectrices, comme les filtres UV.
  • Augmentation de l’espérance de vie et le désir qui en découle de conserver pendant longtemps un visage sans tache et sans ride.
  • Retard important au niveau des produits cosmétiques dans les pays émergents.

Et que nous réserve l’avenir ?

Les recherches vont actuellement bon train dans le domaine des médicaments sur mesure. Les chercheurs ne se penchent plus exclusivement sur la détermination des maladies à partir de leurs symptômes visibles ou non visibles.

Ils s’intéressent de plus en plus au déchiffrement des codes biochimiques à l’origine, par exemple, de la mutation d’une cellule cancéreuse. À partir des tissus, du sang et des empreintes génétiques du patient, ils pourraient très bien développer un jour des médicaments qui lui seraient personnellement adaptés.

Et à part ça ?

  • Le marché de la santé gagne en mobilité, en rapidité et en flexibilité grâce aux services mobiles pour smartphones.
  • Les réseaux vont s’intensifier, car les activités de recherche et de développement nécessaires pour la mise au point de produits réellement innovants sont plus simples à gérer.
  • Face à l’augmentation de la pression liée aux coûts, il est indispensable de garantir l’efficacité des processus.

Mais une chose est sûre : nous aurons besoin de tout cela. Même dans 125 ans.

Carbagas

Waldeggstrasse 38, 3097 Liebefeld

Service clientèle

031 978 78 78

Contacter Carbagas

info@carbagas.ch

Acheter le gaz en ligne

Accéder le portal myGas