Aller au contenu principal

Que voulez-vous manger... dans 125 ans ?

Des plats pour astronautes ou du curry vegan ? Une salade d’insectes ou de la viande synthétique ? Nous ne savons pas comment nous vivrons et ce que nous mangerons dans 125 ans. Mais une chose est sûre : ce que nous mangeons et la façon dont nous mangeons évoluent à la vitesse de la lumière. De plus, le nombre de commandes en ligne continuera d’augmenter. Via le supermarché suisse LeShop, une filiale du groupe Migros, par exemple. LeShop mise d’ores et déjà sur la glace carbonique et les solutions logistiques de Carbagas. Nous avons accédé au site en ligne du supermarché LeShop et avons jeté un coup d’œil aux produits alimentaires de demain. Le tout premier reportage à l’occasion des « 125 ans de Carbagas ». Un petit aperçu du futur...

De nouvelles tendances alimentaires, de nouveaux produits et de nouvelles recettes… Quasiment aucun secteur ne s’attaque à autant d’idées inédites.

Que trouverons-nous à l’avenir dans notre assiette ?

De super produits

comme des algues ?

De nouveaux légumes cultivés,

qui enthousiasmeront aussi bien notre palais que nos yeux.

De plus en plus

d’alternatives à la charcuterie et à la viande ?

Des épices ayurvédiques

pour prendre soin de notre corps et de notre esprit ?

D’où proviendront les produits alimentaires du futur ?

Nous avons besoin de trouver d’autres sources d’alimentation. Dans un avenir proche, les herbes et les légumes pourraient être cultivés en pleine mer, par exemple. Quelques projets pilotes ont d’ailleurs déjà été mis en œuvre dans ce domaine en Italie.

De plus, comment nous procurerons-nous les produits alimentaires dont nous aurons besoin ? Ou plutôt, comment nous parviendront-ils ?

Le commerce alimentaire en ligne, ou e-food, se développe à la vitesse de la lumière. De plus en plus de clients souhaitent pouvoir commander leur charcuterie et leurs pommes en ligne. Les experts parlent du défi du « dernier kilomètre » de la chaîne du froid, c’est-à-dire le dernier tronçon logistique entre le magasin et le domicile.

LeShop

« Il peut s’agir d’une livraison à domicile. D’une récupération des produits à la gare ou au bureau de poste. D’une livraison dans la voiture, dans un magasin ou dans un casier spécial », explique Baptiste Lopez, chef produit LeShop en Suisse.

Quelle que soit la solution, le refroidissement joue un rôle important...

La situation en quelques chiffres

D’après les données de l’institut d’études de marché GfK, les consommateurs suisses ont acheté près de

1,9 % de leurs produits alimentaires

en ligne en 2017.

Dans cinq ans, cette proportion aura doublé,

selon les prévisions de la banque Crédit Suisse.

Acheter les produits alimentaires en ligne et bien les refroidir

Si l’expédition de chaussures ou de dentifrice est plutôt simple, les supermarchés en ligne proposant des produits alimentaires doivent surmonter d’énormes obstacles d’un point de vue logistique. Parmi les plus gros défis à relever : transporter la viande, les yaourts, les mangues ou les salades sans aucune perte de qualité.

Carbagas et le plus grand supermarché en ligne suisse LeShop ont pris la problématique du transport des produits alimentaires surgelés à bras-le-corps et ont trouvé la solution : la glace carbonique. Néanmoins, ce qui semble assez simple se révèle très complexe à mettre en pratique, même pour un spécialise comme Carbagas, qui produit depuis 1929 cette matière solide qui ressemble à de l’eau sous forme de glace.

Le supermarché en ligne LeShop propose à la vente près de 13 000 produits. 7 000 d’entre eux sont des produits secs, comme la farine ou les couches. 5 000 sont des produits frais, comme les fruits et les légumes et les quelque 1 000 restants correspondent à des denrées alimentaires congelées.

La meilleure solution (frigorifique)

La collaboration avec LeShop a commencé par une simple commande de glace carbonique. Les experts du gaz de Gümligen ont en effet convaincu le client par leur approche innovante en matière de refroidissement.

Une approche qui a toujours été performante jusqu’à aujourd’hui et qui permet, en outre, de satisfaire aux exigences alimentaires de demain.

La glace carbonique est obtenue par refroidissement du dioxyde de carbone liquéfié.

L’idée est la suivante : des plaques de glace carbonique emballées de façon spécifique dans une boîte spéciale veillent à ce que la température du poisson, des frites ou des légumes surgelés reste toujours inférieure ou égale à –15 °C. Selon le législateur, c’est la température à laquelle les produits surgelés doivent parvenir aux consommateurs.

Une prescription bien plus simple à respecter pendant les saisons les plus froides de l’année, comme l’automne ou l’hiver. D’où la question suivante : cette température de réfrigération peut-elle être atteinte et conservée en plein cœur de l’été ?

Pour le service de conditionnement de LeShop et les services de livraison de la Poste suisse, la solution devait également être sécurisée, car à -78 °C, la glace carbonique se transforme directement en gaz sans fondre. Autrement dit : il fallait veiller à éviter tout risque de combustion et d’asphyxie.

Boîte bleue

La naissance de la « boîte bleue »

Après plusieurs tests qui ont duré des mois, des spécialistes de LeShop et de Carbagas sont parvenus à développer la « boîte bleue » en plastique dur :

  • 40 x 60 centimètres
  • étanche
  • réutilisable plusieurs fois
  • puissante isolation en polystyrène
  • refroidissement à partir de plaques en glace carbonique placées directement sur les produits en guise de couche de protection
  • plaques enveloppées dans du carton ondulé

Même lorsque la température extérieure atteint 28 °C, les produits placés dans la boîte « bleue » de LeShop restent congelés de façon appropriée au moins pendant 24 heures.

Pour éviter que les collaborateurs de LeShop ou les consommateurs finaux ne se brûlent avec la glace carbonique, les plaques de glace sont emballées dans du carton.

À ce jour, ce concept de refroidissement innovant a fait ses preuves. Si Carbagas ne livrait au début que 100 tonnes par an au supermarché en ligne d’Écublens sur les bords du lac Léman, en 2017, le volume de livraison était nettement supérieur à 700 tonnes. Le distributeur et le partenaire de réfrigération évoluent ensemble, au même rythme.

Mais bien plus encore, Carbagas essaie d’optimiser le concept de refroidissement en collaboration avec le client.

Ainsi, différentes versions de la boîte de refroidissement ont été dessinées, et notamment un modèle avec un compartiment séparé au niveau du couvercle, dans lequel est placée la glace carbonique, comme dans un congélateur, pour que le froid se diffuse vers le bas.

LeShop traite près de 2 000 commandes par jour.

Baromètre des tendances Le Shop

Solutions personnalisées

Elles font toute la différence. Lorsque les exigences des clients évoluent, les experts Carbagas développent des concepts sur mesure de façon à garantir une base commerciale pérenne. C’est ce qu’a toujours cherché à faire Carbagas en Suisse tout au long de son histoire.

Qu’il s’agisse de surgélation, de tranchage, de conditionnement sous atmosphère protectrice ou de transport frigorifique, les solutions pour l’industrie des produits alimentaires sont conçues sur mesure, efficaces et respectueuses de l’environnement. Ce n’est donc pas étonnant que Migros, le plus gros distributeur suisse et maison-mère de LeShop, compte parmi les clients de Carbagas depuis des décennies.

Le monde d'achats de Migros

Quels produits Migros exploitent la technologie Carbagas ?

  • Eau minérale, jus de fruit pétillants, mélanges de thé : 51 produits affichent la marque de boisson Migros « Aproz », dont l’additif, le gaz carbonique, est livré par Carbagas depuis des années.
  • La filiale de Migros « Micarna » est l’un des plus grands producteurs de viande, de volaille et de fruits de mer de Suisse et utilise l’azote de Carbagas pour la congélation, ainsi que ses mélanges de gaz pour l’emballage.
  • « Jowa » exploite onze pâtisseries, un moulin à blé dur, une fabrique de pâtes alimentaires et près de 100 boulangeries maison dans toute la Suisse. La société Migros utilise l’azote de Carbagas pour le refroidissement et l’emballage, ainsi que divers gaz.
  • Gruyère, emmental, parmesan, raclette... Si vous voulez acheter d’excellents fromages en Suisse, ne manquez pas « Mifroma ». Pour le traitement, la filiale de Migros utilise différents gaz de Carbagas.
  • « Midor » approvisionne ses clients situés en Suisse et dans 19 autres pays en biscuits, œufs et en-cas. Les gaz utilisés par la société Migros pour la surgélation, le refroidissement et l’emballage proviennent de Carbagas.
  • Le centre logistique de Migros à Neuendorf dans le canton de Soleure est aussi vaste que 70 terrains de football environ. Sur ce site, Carbagas veille à ce que les éventuels incendies puissent être étouffés par des gaz inertes.
L’histoire de Carbagas

Petite digression :
l’histoire de Carbagas en quelques dates...

La raison sociale « Carba – Fabrik für komprimierte Gas A.-G. » existe depuis 1921 ! Elle vient du terme anglais « Carbon Dioxide », qui signifie dioxyde de carbone. Vous trouverez ci-dessous quelques dates clés dans le domaine des produits alimentaires :

1893 – 30. juin : fondation de la société « Kohlensäurefabrik Bern A.G. ». Production de gaz carbonique
1896 – Création et mise en service de la société « Kohlensäurefabrik Zürich AG ». Nouveau nom d’entreprise : « Schweizerische Kohlensäurewerke, AG »
1912 – Construction d’une usine de production de gaz carbonique à Zurich
1929 – Début de la production de glace carbonique à Berne, à Bâle et à Zurich
1966 – Nouvelle usine de production de gaz carbonique à Rupperswil
1973 – Nouvelle usine de production entièrement automatisée pour l’azote, l’oxygène et l’argon à Wiler
1987 – Premiers pas dans la technologie de filtration et le domaine des salles blanches

Et que nous réserve l’avenir ?

Allons-nous tous nous passer de viande dans le futur ? Est-ce que les seules vaches que nous verrons seront exposées dans les musées d’histoire naturelle ?

Peu importe... La nourriture est un apport alimentaire. Elle fera toujours partie de notre style de vie, demain plus que jamais. De nouvelles idées vont germer pour une vie plus saine, avec de nouvelles expériences gustatives, de nouvelles possibilités de culture, de nouveaux emballages et de nouveaux canaux de distribution.

Certaines idées sont de la pure science-fiction. D’autres correspondent à une réalité.

Soyons curieux !

Carbagas

Waldeggstrasse 38, 3097 Liebefeld

Service clientèle

031 978 78 78

Contacter Carbagas

info@carbagas.ch

Acheter le gaz en ligne

Accéder le portal myGas